Excursion Guadeloupe Blue Lagoon, promenade en bateau

Visiter la mangrove

Évaluer cet élément
(20 Votes)

la mangrove en Guadeloupe

La mangrove à l’ombre des palétuviers de Guadeloupe

Bon ! Alors ! Comment dire… C’est un peu comme vous parler de chez moi (bon chez moi, c’est moins bien rangé). D’abord, la mangrove, ce sont qui en cause le moins qui en parle le mieux… Si vous voyez ce que je veux dire… Parce que la mangrove, ça ne s’explique pas sans une visite. Il faut prendre le temps de l’approcher, et de s’y laisser engloutir (bon, pas sans guide, hein… D’ailleurs, à Blue Lagoon, nos guides sont formés à l’école de la mangrove !)
Allez ! En route pour un environnement fascinant.

Une mangrove, c’est un écosystème en soi. Un marais maritime avec une végétation spécifique qui ne se développe que dans la zone de balancement des marées des côtes des régions tropicales et à l'embouchure de certains fleuves.
Les plantes de cette végétation sont essentiellement des palétuviers, des arbres ou arbustes tropicaux selon l’espèce (angiospermes… Oui, je sais… ça fait déjà calé quand je l’écris, mais vous devriez voir quand je le dis !). Il s’agit donc de véritables forêts amphibies, dont les conditions de développement obéissent à des règles très particulières (pour plus d’infos, Blue Lagoon, demander John-John, dite que vous venez de ma part).
Une faune spécifique vit au coaur de cette végétation particulière : des huîtres, comme la crassostrea rhizophorae, l'huître creuse de palétuviers, qui s'agrippent aux racines immergées et les Ucides cordatus, crabes à barbe qui se régalent de feuilles de palétuviers. Certains disent qu’ils y ont vu aussi des animaux plus mystérieux, genre sasquatch,  yéti des mangroves. Mais il se trompe, c’était moi, un matin au réveil, pas rasé. Y faut plus que je dorme dans la mangrove.
Aujourd’hui, 3 700 hectares (sur 8 000) de mangrove de la Guadeloupe font partis de l’espace du Parc national

 

 

Evidemment, la mangrove, ce n’est pas un endroit à vivre diraient certains. Pourtant les premiers amérindiens venus habiter ces régions, des groupes humains d’époque "précéramiques" de chasseurs cueilleurs nomades, choisissaient de s’installer près des mangroves, riches en nourritures. (histoire des nèg marrons). Plus tard, ce seront les nègres marrons (des rebelles qui ont ré-inventé la liberté…) qui se réfugieront dans ses méandres et y ouvriront des passages que l’on empreinte peut-être encore lors de nos explorations.
A propos de la mangrove en termes de ressources potentielles, je reste convaincu pour ma part que la mangrove recèle aujourd’hui des moyens de développement économique pour la Guadeloupe dans sa politique de développement durable. Les huitres par exemple pourraient représenter une nouvelle ressource. Mais pas si nouvelle en fait…John-John
John-John

John-John

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Amoureux de le Guadeloupe, je vais vous faire découvrir ses merveilles cachées. Guide depuis 2007, j’ai créé ma propre excursion Blue Lagoon à mon image. Mon excursion répond à certaines de mes valeurs qui me sont chères comme le respect de l’environnement, faire découvrir le patrimoine et la culture Guadeloupéenne, le tourisme durable ... Jean Eudes, alias John John

Plus dans cette catégorie : Plongée en guadeloupe »

Excursion Blue Lagoon © | Bowlead. All rights reserved.

Top Desktop version