Sainte Rose en Guadeloupe

Sainte Rose, enfin en Basse Terre !

Au nord de la Basse Terre, Sainte Rose, une porte d’entrée vers la forêt ou vers la mer

Visiter la Guadeloupe, en Basse Terre, c’est aller au-devant du quotidien des gens.
Pour les Guadeloupéens, un visiteur, c’est d’abord un découvreur. Sur ces terres où l’esprit du campagnard le dispute à l’âme du marin, on aime le contact et la curiosité. Ici, on croit aussi que pour se connaitre, il faut comprendre ce que l’autre fait, et comment il vit.

Ici, débarquèrent en 1635 les premiers colons français emmenés par Du Plessis et L’Olive. On nomme d’abord le site tout simplement, Grand-Cul-de-Sac, avant de l’appeler un temps  Saint-Pierre, puis enfin Sainte-Rose en 1790.

Sainte-Rose est aujourd’hui l’une des très grandes communes de la Guadeloupe. Et les Saint-Rosiens vous accueillent avec plaisir dans leur petite ville de plus de 17 000 habitants qui a su garder tous ses aspects de village, préservant ainsi son environnement et sa qualité de vie, alors que son  dynamisme économique permettait aussi l’émergence du secteur tertiaire et du commerce.

Sainte Rose, mangrove, sable blanc et de l'eau "Blue Lagoon"

Sainte Rose est un village de pêcheurs situé face au Grand cul de Sac Marin, une immense étendue d’eaux peu profonde, parsemées de mangroves et d’ilets de sable blanc, une véritable pouponnière de vie marine, asile de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs. Votre visite à Sainte Rose vous donnera le chemin de la porte d’entrée dans le principal écrin de la biosphère marine de Guadeloupe.

Accompagnez-moi le matin à la rencontre de ces hommes de la mer, tous les amis de la côte, lorsqu’ils rentrent avec leurs Saintoises colorées. Rien ne vaut les poissons et les crustacés fraîchement péchés, et les conseils de ces hommes de l’art, pour se lancer dans la cuisine créole.

A Sainte Rose, on vit aussi toujours beaucoup de la terre, avec d’abord la canne à sucre. La campagne verdoyante et vallonnée qui l’entoure, un environnement rare en Basse terre forestière, laisse découvrir les derniers contreforts montagneux qui semblent s’écouler lentement dans les eaux du nord de l’île, où se rencontrent non loin, la Mer des Caraïbes et l’Océan Atlantique.

Sainte Rose cherche ses limites au cœur de ces contreforts. A Sofaïa, on sent déjà la fraicheur qu’annonce la forêt tropicale, et sur ses pentes on y bénéficie d’une  superbe vision panoramique sur la toute la baie, une vue presque abrupte sur les massifs coralliens du le Grand Cul de Sac Marin.
Avec Sofaïa, Sainte Rose est également une porte d’entrée dans la forêt pour toutes les catégories de marcheurs. Les promeneurs trouveront là les traces d’une balade d’environ 4h00 dans une végétation luxuriante, avec étapes au bord d’une rivière, juste sur le site de la cascade du Saut des 3 Cornes.
A cet endroit, on pourra aussi venir se détendre dans les bains d’eaux soufrées issues des terres volcaniques. Elles ont mêmes été captées pour que vous puissiez en profiter sous forme de douche.

Pour vous reposer des possibilités de découverte qu’offre Sainte Rose, et dont voici un tour non exhaustif.

DÉCOUVREZ SAINTE ROSE

L'écomusée créole de la Guadeloupe

Route de Sofaia, Pont Canal : Permet de découvrir l’histoire, la culture, les traditions, le jardin créole avec son conservatoire médicinal, sa route des épices, ses fleurs. Site incontournable, labellisé jardin remarquable et partenaire et parrain de l’école Mixte 1, adhérant au réseau national des écoles associées de l’U.N.E.S.C.O.

Musée du Rhum (à l’est du bourg) est aussi la Maison des papillons et des insectes.
Dynaste Hercule : belles collections montrant toutes les tailles atteintes par cet insecte, ainsi que toutes les malformations pouvant atteindre les cornes des mâles.

Domaine de Séverin

à l’est du bourg – Distillerie produisant le Rhum Séverin et de la pisciculture de ouassou.

Le Bourg de Sainte Rose

Avec sa Place tricolore

La chapelle votive de Sainte-Rose-de-Lima (au sud du bourg)

Les sources d’eau chaude de sofaïa,

La vue panoramique en bas de sofaïa.

Venez voir Mr Cerdant qui nourrit tout les jours les pélicans devant ma cabane vers 12h. C’est grâce à lui que les pélicans sont revenus à Sainte-Rose ! John-John