Excursion Guadeloupe Blue Lagoon, promenade en bateau

Excursion ilet guadeloupe

Évaluer cet élément
(24 Votes)

Excursion sur un îlet… à la taille de nos rêves

Bienvenue sur les poussières d’îles de l’Archipel Guadeloupe

C’est tout l’Archipel de Guadeloupe qui est parsemé de ces îles miniatures, au relief parfois tourmenté, comme les îles de la Petite Terre ou Tête à l’anglais. Mais la plupart du temps, ces étapes magiques représentent bien cet idéal de découverte tapit dans notre inconscient collectif.

Une journée d’exploration de la Guadeloupe marine, à travers la découverte de la barrière de corail, de ses multitudes de patates, roches luxuriantes de vie, des mangroves et de la biosphère qu’elles abritent, et des rivières dont Blue Lagoon pénètre les secrets, c’est aussi l’expérience d’une communion particulière avec l’environnement, la sensation de l’île déserte, avec ses mystères forcément.
Autour des îlets sur lesquels je vous mènerai, l'eau est cristalline. Selon le choix de notre escale ensemble et selon la période de l’année, on peut toujours ainsi profiter du paysage extraordinaire qu’offre ces bancs de sables blancs posés sur des fonds qui ne dépassent pas 80 cm. Et débarquer alors, le temps d’un repas ou d’un farniente. Voici une occasion particulière d’observer la vie qui a conquis aussi ce petit territoire. Poissons multicolores peu effrayés par notre présence, étoiles de mer et oursins, cerveaux de Neptune, gorgones, coraux et éponges, vous aurez là tout le loisir d’en apprendre d’avantage sur cette vie marine, une connaissance que nous avons à cœur de partager.

Nous savons toujours nous adapter à vos attentes, et choisir d’entreprendre avec vous l’exploration de vos rêves.


Îlet Caret

Cet îlet doit ainsi sa naissance à l’action conjuguée du vent et de la mer, et aux mouvements sous-marins résultants de l’activité tectonique. Au large de Sainte Rose, cette jeune petite terre de paradis mesure environ 250 mètres de long pour une vingtaine de mètres de large en moyenne. En moyenne, parce que chaque année, l'îlet voit sa forme évoluer et ses bancs de sable se mouvoir au gré des vagues. Une végétation composée entre autres arbres de cocotiers et de palmiers a rapidement fini d’en faire un abri pour de nombreuses espèces d'oiseaux comme pour les tortues marines. Les tortues Caret qui viennent sur l'île pour se reproduire à certaines périodes de l'année lui ont d’ailleurs donné son nom. Situé à proximité de la barrière de corail, ses fonds marins sont aussi très riches en poissons, échinodermes et crustacées.

Une excursion sur l’îlet Caret est ainsi également la promesse de découvertes sous-marine dans un environnement préservé.


Îlet à Fajou

C’est la plus vaste du Grand Cul de Sac Marin. Et elle est presque entièrement couverte de mangrove. L'île est fréquentée par des tortues marines en période de reproduction. On ne peut donc y débarquer, ni même y accoster. Mais c’est sans doute aussi pour cette raison que ses eaux turquoise sont si riches de vie et promettent aux amateurs de plongée des souvenirs impérissables.


Îlet Blanc ou île aux oiseaux

Cet îlet est situé face à la commune de Sainte Rose, et fait groupes, avec quelques îlots de mangroves, aux îlets de Carénage. Chaque année maintenant, du printemps jusqu’à la fin de l’été, l'îlet Blanc est interdit à toute forme de débarquement et à toute navigation à moins de 100 mètres de ses côtes. Au cours de cette période, les sternes, que les Guadeloupéens appellent « mauves », viennent nidifier sur le sable. Leurs présences, avec celles d’autres espèces, font de la réserve naturelle  une zone humide d'intérêt international pour les oiseaux.

Îlet La Biche

Ce lieu réputé, que l’on décrit longtemps comme le plus bel îlet de la côte, est dorénavant en danger. La mer et les mouvements du sable semblent avoir décidé de faire place nette. Mais ses afficionados ne s’avouent pas vaincus et continuent de faire étape sur ce magnifique petit îlot de sable blanc qui conserve un attrait magique, le temps d’un repas…, ou d’une nuit. Une construction plus solide qu’il n’y parait offre en effet un abri aux pêcheurs et aux plaisanciers.  Cette cabane qui permet de déjeuner au sec sur des tables, les pieds dans l’eau, a le charme fou de sa simplicité. Le site a tout du petit paradis tropical, et ses eaux transparentes qui clapotent sur le banc de sable nous invite autant au farniente qu’à la baignade. Lois de la mer oblige, tous les arrivants sur cet esquif sont les bienvenus. Ils trouveront toujours là un regard ami, et seront invité à partager les ressources des pêcheurs ou des explorateurs de passages.

L’ilet caret est entrain de disparaitre car l’homme a extrait du sable du Grand Cul de Sac Marin, pour faire des plages artificielles au Gosier. Résultat, le sable de l’ilet caret est entrain de partir pour boucher les trous que l’homme a creusé.John-John

 

John-John

John-John

Amoureux de le Guadeloupe, je vais vous faire découvrir ses merveilles cachées. Guide depuis 2007, j’ai créé ma propre excursion Blue Lagoon à mon image. Mon excursion répond à certaines de mes valeurs qui me sont chères comme le respect de l’environnement, faire découvrir le patrimoine et la culture Guadeloupéenne, le tourisme durable ... Jean Eudes, alias John John

Excursion Blue Lagoon © | Bowlead. All rights reserved.

Top Desktop version